Morocco

Morocco

Morocco

1 week Mountainbiking in Atlas Mountains in Morocco.

    Starting in Marrakesh and 1 week riding and enjoying the beautiful mountains and colourful people. We booked our (french speaking) guide with www.vtt-maroc.net.

    Detailed itinary :

    LA TRAVERSEE DU HAUT-ATLAS ET DU SIROUA

    Circuit Vélo Tout Terrain (8 jours)

    La grande boucle autour du plus haut massif montagneux d’Afrique du Nord, ce parcours passe par les reliefs de l’Atlas et du Siroua dont le principal sommet est à plus de 3000 mètres.
    Le massif volcanique du Siroua situé au sud du massif du Toubkal entre Ouarzazate et Taroudant constitue un magnifique belvédère sur tout le sud marocain et le Haut Atlas. Sa végétation printanière est étonnante pour une montagne qui subit les influences climatiques du désert assez proche. Dans les vallées les habitants cultivent le safran et fabriquent les fameux tapis de Tazenakht.
    Un circuit dans une région sauvage et très peu parcourue.

    ITINERAIRE INDICATIF

    JOUR 1

    : Arrivée à l’aéroport de Marrakech. Transfert immédiat à l’hôtel en ville.

    JOUR 2

    : 35 km et + 700 m – 200 m
    Départ de Marrakech transfert d’environ 3 heures. C’est en véhicule le long d’une jolie route sinueuse passant par le col du Tichka (2260m) que nous atteignons le point de départ de notre parcours. Réglage des vélos et repas de midi. Après avoir réglé le matériel, nous roulons aux pieds des versants abruptes du sud de l’Atlas et rejoignons la piste pour pénétrer dans le Djebel Siroua. Nous sommes maintenant au sur un vaste plateau, et le climat présaharien se fait sentir par la rareté de la végétation et l’aspect désertique des alentours.

    JOUR 3

    : 50 km et 1020 m – 300 m
    Nous enfourchons nos vélos pour une journée d’un bon dénivelé. Nous traversons quelques jolis villages où les Agadir (greniers berbères) dominent les constructions en pierre et en terre battue. Aux pieds des villages s’étendent les petites parcelles où l’on récolte le safran, mais aussi tout ce qui nourrit les habitants, le blé, l’orge, les pommes de terre et bien d’autres choses. Nous passons un de col à plus de 2000 mètres sous le Djebel Siroua qui surplombe son excroissance Tasirouet (la femme du Siroua). Nous sommes maintenant sur une piste de crêtes dans un univers minéral lieu d’estive pour les nombreux troupeaux de chèvres et de moutons.

    JOUR 4

    : 65 km et + 530 – 1820 m
    Par une gorge long d’un petit oued sinueux, nous repartons et débouchons sur une vaste plaine qui s’étend devant nous et que nous traversons pour rejoindre un village plus important, souk du jeudi, où nous nous réapprovisionnons. Bref arrêt au souk avant de repartir vers les hauteurs de l’Atlas qui nous dominent. Le relief est maintenant vallonné et nous passons de crêtes en crêtes surpris à chaque fois par de nouveaux paysages. Nous apercevons quelques villages isolés que la piste traverse parfois et où nous déclenchons les rires des habitants étonnés de cette rencontre. Bivouac au bord d’un lac … baignade recommandée !

    JOUR 5

    : 65 km et + 1020 – 700 m
    Nous reprenons notre cheminement sur ces terres vallonnées avant de rejoindre une vallée importante parsemée de nombreux villages. Cet axe transversal au sud du massif du Toubkal est emprunté par les camions qui alimentent les souks colorés et bruyants où la population de ces montagnes vient se réapprovisionner. Nous sommes maintenant au pied de l’Atlas, devant nous se dressent les pentes abruptes du versant sud. Nous nous engageons entre ces vastes montagnes pour trouver notre chemin qui nous mènera au pied du col (2500m) lieu de passage en versant nord de l’Atlas. Bivouac avant le col.

    JOUR 6

    : 50 km et + 1320 m – 1240 m
    Passage du col et magnifiques points de vues. Au sud le Siroua que nous avons traversé et plus loin le désert que nous devinons, créent un contraste étrange avec la haute montagne où nous nous trouvons. Le versant nord largement plus forestier nous laisse entrevoir les plus hauts sommets d’Afrique du Nord que sont les Djebel Toubkal (4165m), Ouanoukrim (4188m) et plateau de la Tazaghart (3900m). Nous restons dans un premier temps sur les crêtes avant de rejoindre un autre col et d’entamer une longue descente dans les genévriers et les chênes verts. Notre gîte est au cœur d’un joli village de pierres rougies par les terres argileuses environnantes.

    JOUR 7

    : 45 km et + 740 m – 880 m
    Départ du village de potiers où quelques hommes s’attèlent sur les tours. Petit transfert en véhicule pour rejoindre la vallée du N’Fiss et sa célèbre mosquée de Tin Mal construit en 1156 par Abd el moumen, vestige de la splendeur des Almohades. Nous suivrons désormais l’oued N’fiss dans cette jolie vallée et traverserons les villages masqués par les majestueux noyers qui tendent leurs branches au dessus de notre passage.
    Nous nous équipons à un petit col avant d’emprunter le cheminement qui nous amène le long des pentes plantées de pin au dessus d’une vallée verdoyante. Nous atteignons un plateau, vaste étendue de terres cultivées, les champs de blé et d’orge s’étalent sous nos yeux. Nous cheminons sur sentier parmi ces cultures. Puis nous rejoignons par un itinéraire de descente la plaine du Souss.
    Retour en véhicule à Marrakech en fin d’après-midi. Nuit à l’hôtel en ville.

    JOUR 8

    : Transfert à l’aéroport de Marrakech. Départ.

    Marrakesh is hectic and fun. It is overwhelming at first but once you put your fears and preassuptions aside it is really great. So much smells, people, colours…

    The backcountry is much more green than we expected. We were thinking desert and brown rock and dust, but it turned out to be much more than that.

    The hundreds of litlle villages hidden in the mountains make the visit really special. And as for the riding part, expect doing a lot of climbing in remote areas.

     

    © 2018: Planetexplore | Travel Theme addapted by: | Powered by: WordPress